Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog grimpealacapellemarival

blog d'informations, de photos et de vidéos d'escalade

Je vous avais dit qu'il ferait beau!

Publié le 28 Octobre 2012 par Asso escalade lacapelle marival in photos

Samedi 27 octobre

10h03: 5°, pluie, l'attente:

Nous voila dans la voiture essuyant les dernières gouttes de pluie, guettant l'arrivée de véhicules de probables courageux, prêts, motivés, pour aller en falaise même si la météo de l'instant n'est pas fort conviviale. Au bout de quelques minutes, sont arrivés Adrian, Amandine, Yanis. Au total, nous serons 7, un vieux( moi ^^) et que des jeunes!

2.jpg

10h17: 5°, humide, le trajet:

En route donc, après avoir organisé le covoiturage, pour Roc d'Arène, petite falaise, excellement orientée pour l'hiver, nichée sur les rebords d'une doline. C'est d'ailleurs le moment d'en profiter car il n'y est possible d'y grimper que jusqu'au 31 décembre (grand corbeau oblige!). Petite falaise donc, conviviale, qui offre des voies adaptées pour notre petite équipe.

10h42: 5°, très nuageux, le doute:

Nous abordons la marche d'approche, le bonnet (ou l'écharpe) sur les oreilles, le sol est trempe, parsemé de petites déjections ovines tels des M&m's tombés d'un énorme paquet. Je m'efforce de convaincre le groupe que la météo se lèvera et que nous finirons en tshirt à coup sur.

1.jpg

11h05: couvert, la grimpe:

Nous attaquons en faisant grimper lâchemment les petits sur les dalles du fond pour voir si le caillou n'est pas trop froid, dans des voies bien techniques pour leur cotation car ce sont des dalles très très positives. Ce sont donc Yanis et Jules qui ouvrent le bal dans un 5a et 5b où ils se battent bien les bougres. Adrian et Amandine se chargeront de faire les manip et de récupérer les paires.

12h11: le ciel devient pâle, l'espoir:

Nous décidons de nous restaurer à base uniquement de produits bios et légers, (chips, jus d'orange, saucissons, thon mayonnaise, salade de pâtes...). Puis l'espoir vint du ciel avec une trouée de bleu, qui dura 26secondes et 3 dixièmes. "Je vous l'avais dit qu'il ferait beau!" crie-je, "ça va être bon!" hurle-je, "il va faire beau!" répète-je", "j'espère que ca va durer" songe-je.

4.jpg

12h45: du bleu du blanc, la chaleur nous gagne:

Oui, bon , c'est sûr, la chaleur au début elle est surtout morale, et nous partons attaquer le 6ème degré (de cotations bien sûr) avec le 6a+ le plus facile de la terre (c'est normal puisque quand on relit le topo, c'est un 5, loool). A chacune de mes ascensions, le soleil perce et m'éclaire, ce qui témoigne de mes liens avec la toute puissance solaire (pour tout contact avec ma secte, téléphonez moi;) ). Finalement les pulls tomberont.

14h30: beau temps, l'heure des croix:

Et oui avec un temps pareil, on coche!

Les petits loulous, Yanis et Jules travailleront dans du 5c et du 6a+ en moulinette.

6a+, "N'oublie pas les sens dans la voie dure", après travail pour Amandine, à vue pour Adrian, Cécile et ma pomme.

6b, "rock da queen", après travail pour Amandine et Adrian, à vue pour ma pomme

6b+, "La chouette m'effraie", après travail pour Amandine

7b, "pas sage sous tes reins", après travail pour Adrian et flash pour ma pomme

3.jpg

17h22: beau, faut bien rentrer:

Nous regagnons les voitures où les 5° restent sur le tableau de bord, un retour heureux, à base de stroumpfs en bonbons, de musique de jeunes (ouille), et de débats autour de vraies questions: l'escalade doit-elle être aux JO? Faut il plus de maternités dans le Lot? Mireille Matthieu est elle vraiment une chanteuse?

Bref, je crois bien que la conclusion de cette journée sera: je vous l'avais dit qu'il ferait beau!

5.jpg

Commenter cet article