Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
  le blog grimpealacapellemarival

blog d'informations, de photos et de vidéos d'escalade

lacapelle marival

 

 

 

 

 

 

  Situation
Le village entouré de collines douces, de bois et de prés mêlés, est traversé par le ruisseau le « Francès », qui descend du Ségala avant d’aller se perdre à Théminettes dans le causse. Il reçoit en amont un autre ruisseau, le « Marival » qui est à l’origine probable du nom de la commune (bien que certains penchent pour une déformation de l’ancien « La Chapelle du Val des Merles » en « La Chapelle Merlival » devenu Lacapelle-Marival. Les sources y sont nombreuses comme celle du Catalo et surtout celle, thermale, du Bois Bordet.
     
    A découvrir...
Site paléolithique déjà occupé à l‘époque gallo-romaine, l’histoire de Lacapelle-Marival se confond avec celle des Cardaillac et de leur château.
A l’origine, une tour carrée du début du XIIIème siècle construite par le seigneur de Cardaillac, faisant face à une chapelle romane du XIIème siècle, assurait la sécurité d’un important carrefour de routes où se croisaient une ancienne voie gallo-romaine reliant Lyon à Bordeaux, une route locale reliant Figeac à Saint-Céré (deux grosses bourgades très commerçantes) et un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’actuel GR.6 (Conques-Rocamadour). Le château est classé monument historique
L’église actuelle, Notre-Dame de l’Assomption, de style néogothique, a remplacé la chapelle romane en 1475. Construite en grès, elle se dresse très haut et semble tenir tête au château tout proche. Sa nef, séparée par de gros piliers circulaires, est cernée de dix petites chapelles nichées entre les contreforts. Elle possède d’intéressants vitraux ainsi qu’un tableau de l’Assomption de la Vierge-Marie par Gamelin.

Un circuit fléché (repéré par des «clefs» sur des plaques émaillées explicatives) permet de découvrir la structure moyenâgeuse du centre du village et ses curiosités. La pierre de grès des maisons, parsemée d’éclats de quartz, et les toitures en tuiles, donnent au village un aspect méridional. En été, suivant les heures du jour, ses couleurs passent de tons flamboyants jaune orangé aux fins pastels vieux rose du château au soleil couchant. Le circuit permet de voir plusieurs calvaires dont l’un, sur la place Larroque (l’ancien «foirail»), plus imposant est surmonté d’une croix en fer forgé, des puits couverts, faisant office de fontaine et une maison ancienne dite du Moulin, exemple du style quercynois avec son bolet (escalier donnant sur un balcon couvert).

Au fond de la place du Fort qui fait face au château, l’Arbol, ancienne porte d’entrée fortifiée du village, conserve depuis le Moyen Age l’imposante tour ronde qui la surmonte et qui servait alors de tour de guet (il y en avait six autres). Juste à côté, mais en dehors de l’enceinte fortifiée, la Halle, construite au XVIème siècle repose sur des piliers de pierre. Elégante, avec sa toiture en tuiles canal et sa charpente en châtaignier, elle remplit presque totalement la petite place du même nom.

Le plan d’eau, le Merlival, dont on peut faire le tour (1 km.) ainsi que les hauteurs du Bois-Bordet (au dessus de la source du même nom) offrent d’agréables points de vue sur le château ainsi que sur le village et ses alentours.

 
 
     
    A visiter...
   
Village
    Visite guidée du village en été (guide conférencier) contact : 05.65.40.81.11
   

Chateau

Entrée gratuite. Visites guidées et commentées en juillet et août - Groupes sur rendez-vous. Renseignements à l’Office de Tourisme
Tél.: 05.65.40.81.11

 
   

 

     
    Exposition du Château : Exposition-Vente de peintures, sculptures et artisanat d’art du 1er Juillet au 31 Août - Tél.: 05.65.40.84.15
    Tous renseignements sur le Pays de Lacapelle-Marival à l’Office de Tourisme Tél.: 05.65.40.81.11